Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole primaire

Nouveau à l'école : comment l’aider à s’intégrer ?

Votre enfant est nouveau dans l'école ? Une rencontre avec sa maîtresse, pour faire le lien entre la maison et l'école, et vos conseils attentifs lui permettront de s'intégrer plus facilement.

 

Faites le lien avec la maîtresse

Quelques jours après la rentrée, prenez le temps d’aller donner à la maîtresse des informations sur votre enfant, sa personnalité, sa scolarité et le pourquoi de votre déménagement. Plus vous ferez le lien entre la maison et l’école, plus vous faciliterez l’intégration de votre enfant. Vous êtes le premier “pont” avec l’école. La maîtresse est le second, c’est elle qui va initier le premier regard des enfants sur le nouveau. Mieux vous l’aurez informée, mieux elle pourra choisir ses mots pour présenter votre enfant et favoriser ainsi le lien avec le reste du groupe.

Tout passe par le jeu

A 7 ou 8 ans, les enfants ne se présentent pas les uns aux autres comme le font les adultes : nom, adresse, profession… La rencontre passe essentiellement par le jeu. Les enfants sont dans l’immédiateté : s’ils ont du plaisir à jouer ensemble, le lien se crée naturellement. Cela sous-entend de la part du “nouveau” qu’il soit ouvert, réceptif aux propositions de jeux de ses pairs. N’hésitez pas à expliquer à votre enfant qu’en adoptant une attitude bienveillante à l’égard des autres, il va aussi les rassurer. Car après tout, eux non plus ne le connaissent pas et redoutent peut-être ses réactions…

Encourager son enfant

Tout au long des premières semaines, il est important de demander régulièrement à votre enfant comment se passe la vie à l’école. Les règles de vie en classe le surprennent-elles ? Comment se déroulent les récréations, l’heure de cantine ? Aux enfants les plus fonceurs, vous pouvez suggérer qu’un petit temps d’observation du groupe (qui joue avec qui, qui est meneur, à quoi jouent-ils ?) permet souvent de mieux s’intégrer. Aux plus timides, il faut redire qu’il est normal que tout le monde le regarde : ces coups d’œil ne sont pas “méchants”, il s’agit plutôt d’une simple curiosité naturelle à l’égard de ce qui est nouveau.

 

Le 9 août 2008 V. Giaccone-Marcesche - Propos recueillis par S. Coucharrière - Pour le magazine Astrapi

A propos de…Valérie Giaccone-Marcesche

Valérie Giaccone-Marcesche est pédopsychiatre, diplômée de la faculté de médecine de Bordeaux et ancien médecin du service universitaire du CHS de Bordeaux.

Votre recherche

Recette de fête : la bûche rapide des petits

Recette de fête : la bûche rapide des petits

Voici une bûche 100 % chocolat, pas tout à fait conventionnelle mais...

Lire la suite de l'article
Comment réussir un exposé sur les abeilles ?

CM1-CM2 : Comment faire un exposé sur les abeilles ?

Exercice pas toujours facile en primaire, votre enfant doit chercher pour son...

Lire la suite de l'article