Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Collège

Collège : comment l’aider à s’organiser en sixième ?

Il est important de prévoir du temps le soir pour aider votre collégien à faire son cartable pour le lendemain. C’est l’occasion de lui montrer que l’on s’intéresse à ce qu’il fait et de lui donner quelques “trucs”.

 

De la case au casier

En 6e, les élèves n'ont plus forcément de salle de cours fixe où laisser leurs affaires. Dans certains collèges, des petits casiers à cadenas ou un espace réservé sont affectés à chaque classe – notamment aux "petits" sixième – mais votre enfant préférera sans doute ne rien y laisser, par crainte des vols ou des dégradations. Des casiers fermés à clé – comme ceux des séries américaines qui captivent nos enfants – sont parfois disponibles, mais les installer est coûteux et tous les établissements n'en sont pas encore dotés.

Votre enfant va donc probablement devoir stocker la totalité de ses affaires (manuels, cahiers et fournitures diverses) à la maison, et adapter chaque jour son cartable à son emploi du temps.

Préparer son sac… en révisant

Chaque soir, installez-vous à côté de lui et lisez son emploi du temps. Pour chaque matière prévue le lendemain, demandez-lui de quoi le dernier cours a traité et posez-lui quelques questions pour vérifier qu'il a compris. S'il ne l'a pas déjà fait, faites-lui revoir la leçon pour qu'il se la remémore. Une fois ce tour d'horizon accompli, l'enfant met le matériel correspondant à cette discipline (manuel, cahier, calculatrice, équerre…) dans son cartable et passe à la matière suivante.

A raison de cinq minutes par matière, l'opération ne durera au final qu'une vingtaine de minutes et votre enfant se sera remis ses leçons en tête. Il faut qu'il comprenne que c'est une méthode de travail basique mais efficace, et un très bon pli à prendre pour toute sa scolarité.

Des cartables trop lourds !

Selon les préconisations médicales, un cartable ne devrait pas peser plus de 10 % du poids de l'enfant. Une campagne de pesée des cartables, organisée par la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves), a pourtant révélé un poids moyen de 7,5 kg, dont 3 à 4 kg de manuels.

Seule une action collective permettra de résoudre progressivement ce problème. Le ministère de l'Education a ainsi, par exemple, demandé aux enseignants de s'organiser différemment, en exigeant seulement un manuel pour deux élèves. Il a aussi alerté les éditeurs scolaires, qui font déjà de réels efforts sur le poids des manuels publiés ou encore sur leur numérisation. En tant que parents, nous pouvons, de notre côté, aider nos enfants à faire correctement leur cartable et choisir des fournitures plus légères (cahiers de 96 pages plutôt que 192, classeurs sans armatures métalliques…).

 

Le 1 juin 2012 Laure Dumont

Votre recherche

La sexualité à l'adolescence

La sexualité à l'adolescence

 La « première fois » est rarement vécue comme...

Lire la suite de l'article
Sites de traduction : qu’apportent-ils et lesquels utiliser ?

Site de traduction : comment le choisir ?

Pour faire ses devoirs en langue, votre enfant utilise bien plus souvent Internet...

Lire la suite de l'article
Parents-enfants : avoir un chouchou, est-ce un tabou ?

Parents-enfants : avoir un chouchou, est-ce un tabou ?

Selon une enquête britannique de juin 2013, un tiers des parents anglais avouent...

Lire la suite de l'article
Activité bricolage : fabriquez un porte-monnaie tendance avec les enfants

Bricolage : un porte-monnaie tendance à faire avec les enfants !

Proposez à vos enfants de fabriquer un porte-monnaie hypertendance avec une...

Lire la suite de l'article
Cauchemars : comment l'aider ?

Cauchemars : comment l'aider ?

Mauvais rêves, cauchemars… en ce moment, les nuits de votre enfant ne sont...

Lire la suite de l'article
Raclette party

Raclette : trois recettes rapides à faire avec les enfants

La raclette, quoi de meilleur pour régaler petits et grands les soirs...

Lire la suite de l'article