Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole maternelle

L’erreur n’est pas un échec

Il n’y a pas d’apprentissages sans erreurs ! En maternelle, certains petits ont du mal à le comprendre et redoutent de décevoir les attentes de leur enseignant ou de leurs parents. Comment les aider à se rendre compte que se tromper les aide à progresser ? Les conseils de la psychologue Emmanuelle Rigon.

 

Comment réagir quand un enfant en maternelle rapporte sur son cahier une petite grimace en guise d’évaluation ?

Emmanuelle Rigon : Les parents ne doivent pas se laisser affecter dans leur amour-propre par une évaluation peu flatteuse : l'enfant guette attentivement sur le visage de ses parents, dans leurs paroles, leurs réactions. On peut noter la petite grimace, lui en parler sans dramatiser.

C'est à ce moment-là que l'enfant apprend qu'une erreur n'est pas un échec, c'est-à-dire une remise en cause de lui et/ou de ses capacités, et encore moins une faute qui est un jugement d'ordre moral. L'erreur est un moyen de mieux comprendre et d'avancer.

Plus généralement, le jeune enfant, devenu un petit écolier, sent bien qu'on lui demande de faire la preuve de ses compétences.

Celles-ci sont évaluées sans que l'enseignant tienne forcément compte de son histoire propre, de tout ce qu'il a déjà réussi, comme peuvent le faire ses parents. Il est “noyé” dans la masse de ses camarades.

C'est aux parents de distinguer l'enfant de l'élève, en relativisant les résultats scolaires. Ce n'est pas LUI qui est jugé, mais son savoir ou ses compétences sur tel domaine.

Essayer de comprendre avec lui ses erreurs, les interpréter, peut aider l'enfant : est-ce de l'étourderie, un manque d'intérêt, une mauvaise compréhension de ce qu'il fallait faire ?

Enfin, toujours valoriser ce qu'il sait déjà faire et l'encourager à essayer encore permet de renforcer le sentiment de sa propre valeur qui fait parfois défaut à l'enfant.

 

Le 30 juin 2012
Emmanuelle Rigon, propos recueillis par Sophie Chabot, pour le Cahier parents de Pomme d'Api

A propos d’Emmanuelle Rigon

Emmanuelle Rigon est psychologue clinicienne et psychotérapeute.

Elle est l'auteur de Papa, maman, j'y arriverai jamais !, éd. Albin Michel, 13,90 €.

Votre recherche

Photo prise pendant le festival Idéklic. Du 11 au 14 juillet 2012, 59 ateliers et 32 spectacles sont au programme d'Idéklic, le festival international pour l'enfant.

Activités pour les enfants : les festivals d’été à ne pas manquer !

Ateliers, spectacles de rue, théâtre pour le jeune public,...

Lire la suite de l'article
Bricolage de la mer : le mobile de la mer

Bricolage à la mer : le mobile coquillage

Joli souvenir de vacances à la mer, ce mobile en bois flotté est facile...

Lire la suite de l'article
L’école maternelle, à plein temps ou à temps partiel ?

L’école maternelle, à plein temps ou à temps partiel ?

Les tout-petits peuvent être accueillis seulement le matin à...

Lire la suite de l'article
Un doudou en maternelle ?

Un doudou en maternelle ?

Il entre pour la première fois en maternelle et la séparation est...

Lire la suite de l'article