Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Comment l'aider à conserver son équilibre alimentaire ?

L'alimentation des ados doit être prise au sérieux. Mais comment trouver le ton juste pour les inciter à manger correctement ? Quelques éléments de réponse avec le docteur Jean-Pierre Cambier, nutritionniste spécialiste de l’obésité de l’enfant et de l’adolescent.

 

Le petit déjeuner : à ne manquer sous aucun prétexte !

Le Dr Cambier est formel : “Le petit déjeuner est très important. Sinon, à 11 h, votre ado aura du mal à se concentrer et il crèvera de faim. Et à midi, il risque de se jeter sur n'importe quoi.” Les infirmières scolaires constatent pourtant que beaucoup d'ados ont tendance à l'oublier pour gagner un quart d'heure au lit, choisir la tenue idéale ou masquer un bouton disgracieux. Les parents ne doivent donc avoir aucune hésitation à insister.

Le goûter… aussi pour les grands

A 17 ans, on a encore besoin d'un goûter “avec au moins un produit laitier pour la croissance”, précise le Dr Cambier. Comme alternative aux biscuits et barres chocolatées, pourquoi ne pas innover en prévoyant réserves de fruits secs ou de compotes à la maison ? Enfin, le dîner peut être l'occasion de rééquilibrer les apports alimentaires en fonction de ce que les enfants ont mangé à midi. “Si l'ado n'a pas mangé de viande ou de poisson le midi, il faut qu'il y en ait à table le soir”, rappelle le Dr Cambier.

 

Bien se nourrir, c'est important !

Même si ce n'est pas toujours facile, il est normal que les parents continuent à veiller sur les repas de leur collégien. “Inutile de leur mettre une pression trop forte sur le poids ! prévient le Dr Cambier. C'est surtout si les parents sont en surpoids qu'il faut faire attention.” Le plus important pour un ado, c'est “le calcium et le fer qu'on trouve dans la viande rouge, notamment pour les jeunes filles, souvent anémiées à cause de leurs règles, ce qui rend leurs cheveux cassants”.

Comment les convaincre ?

L'argument esthétique, auprès d'un ado, se révèle parfois efficace : si on ne se nourrit pas bien, comment avoir bon teint ? Pour mieux le convaincre, adoptez vous-même une alimentation saine et incitez-le à se mettre à la cuisine. A la puberté, l'appareil sensoriel se développe, c'est le moment de découvrir des saveurs auxquelles il était jusqu'alors réfractaire. En cas de problème particulier, par exemple s'il veut faire un régime draconien ou refuse de manger de la viande, il est préférable de demander l'avis d'un médecin.

 

Le 2 janvier 2009 Noélie Viallet

Votre recherche

Cours de ski pour enfants : à quel âge commencer ?

Cours de ski : à quel âge les enfants peuvent-ils commencer ?

Les vacances à la montagne approchent. A partir de quel âge un enfant...

Lire la suite de l'article
Découverte de la sexualité

La grande question du zizi, du kiki et des guili-guili !

Nos 5-7 ans ne sont pas grands, mais ils sont déjà en pleine...

Lire la suite de l'article
troubles du sommeil à l’adolescence

Les troubles du sommeil à l’adolescence

A l’adolescence, le sommeil se dérègle très souvent. Pour des...

Lire la suite de l'article
Ma fille n’arrive pas à s’endormir le soir

Ma fille n’arrive pas à s’endormir le soir

Votre fille retarde le moment d’aller se coucher, angoissée. La faute...

Lire la suite de l'article
Que peut apporter le théâtre aux ados ?

Que peut apporter le théâtre aux ados ?

Tantôt rejeté à l’adolescence, tantôt pratiqué...

Lire la suite de l'article
Vacances au ski : comment préparer les enfants et limiter les dangers ?

Vacances au ski : comment préparer les enfants et limiter les dangers ?

Pour les enfants, l'hiver rime souvent avec ski en famille, en colonie ou en classe de...

Lire la suite de l'article