Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Se repérer dans le temps, accepter de se séparer de ses parents : comment aider votre enfant ?

Plus un enfant est autonome, plus il a de chances d’être un petit écolier à l’aise, heureux et épanoui. Les conseils de Frédéric Kochman, pédopsychiatre, pour aider votre enfant à avancer à son rythme, sans trop d’angoisse ni de pression, sur le chemin de l’autonomie.

 

Se repérer dans sa journée et dans la semaine

Jusqu'à l'entrée à l'école primaire, un petit enfant a beaucoup de mal à se repérer dans le temps. Pour lui, cela peut être un peu inquiétant de ne pas savoir où il en est exactement de sa journée, de sa semaine, d'être dépendant des adultes pour le renseigner.

Lorsque votre enfant vous pose des questions sur une durée, vous pouvez lui répondre en “mesures” familières : “On part en week-end dans deux dodos”, ou bien “les courses dureront le temps de ton DVD du Roi Lion.”

[NDLR] Pour aider votre enfant à se repérer dans le temps, vous trouverez dans le numéro de septembre 2011 de Pomme d'Api, un calendrier des jours de la semaine à personnaliser grâce à un code couleur ou en collant des petites photos ou des dessins. 

Consulter le site de Pomme d’Api

Se séparer sans anxiété

La séparation, un enjeu qui est rarement réglé une bonne fois pour toutes, même si votre enfant en a déjà vécu plusieurs auparavant, pour aller chez la nounou, à la crèche, chez ses grands-parents… Certains enfants, même élevés dans un environnement affectif très sécurisant – proche sans être trop fusionnel – sont très sensibles à la séparation.

Vous pouvez aider votre enfant en glissant une photo de vous dans la poche de son manteau et en lui montrant que vous en avez une de lui sur votre téléphone : comme ça, même éloignés, vous restez quand même en lien ! Bien sûr, ses parents sont présents dans sa tête et son cœur, mais un support visuel peut aider en cas de petit coup de blues…

Et surtout, ne brisez pas sa confiance en partant en douce s'il pleure au moment de la séparation : assumez ses larmes, assurez-lui que vous serez là le soir pour le retrouver. Enfin, pour rendre l'école plus familière, vous pouvez lui dire que vous aussi vous en fréquentiez une quand vous étiez petite.

Mais le fin mot de l'affaire est quand même que plus vous serez confiant dans les capacités de votre enfant à savoir survivre sans vous et plus il pourra l'être aussi. 

 

Le 22 août 2011 Frédéric Kochman, pédopsychiatre, propos recueillis par Isabelle Gravillon, cahier Parents de Pomme d'Api, septembre 2011

En savoir plus sur le docteur Frédéric Kochman

guide de survie pour parents débordés

Le docteur Frédéric Kochman exerce dans différents centres médico-psychologiques de Lille et Roubaix. Il est l'auteur du Guide de survie pour parents débordés, éd. L'Archipel.

Pour lui, aider un enfant à devenir autonome, c'est valoriser chacun de ses progrès et chacune de ses initiatives.

Le cahier Parents de Pomme d'Api

Cahiers parents Pomme d'Api

Chaque mois, retrouvez dans Pomme d'Api un cahier central pour aborder de façon simple une question d'éducation, éclairée par un spécialiste de la petite enfance : c'est quoi réussir à l'école maternelle ? Comment donner aux enfants le goût de bien manger… ?

 

Consulter le site du magazine Pomme d'Api

Votre recherche

Travail scolaire : comment réviser pendant les vacances ?

Devoirs de vacances : faut-il faire travailler votre enfant pendant l’été ?

Deux mois sans école, cela peut sembler long… Faut-il donner du travail...

Lire la suite de l'article
Mamans d’antan et de maintenant

Les mères d’aujourd’hui sont-elles les mêmes que celles d’hier ?

La condition de la femme a beaucoup évolué : travail, nouvelles...

Lire la suite de l'article
Photo © George Doyle

Organiser une fête d’anniversaire : des kits gratuits à télécharger

La fête d’anniversaire de votre enfant, ou sa première soirée,...

Lire la suite de l'article
Lecture enfant : Pourquoi lire un magazine ?

Lecture enfant : Pourquoi lire un magazine ?

“Ça y est, tu sais lire !” lancez-vous, ravi, à votre...

Lire la suite de l'article