Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Comment mon enfant est-il soigné à l’école maternelle ?

Bosse, blessure plus grave, maladie ou fièvre… Que se passe-t-il si votre enfant a besoin d’être soigné lorsqu’il est à l’école ?

 

Un encadrement et une surveillance adaptés

A l'école maternelle, les adultes encadrant les enfants sont nombreux et, en principe, très vigilants. Lors des récréations, la surveillance est assurée par des enseignants pour les récréations du matin et du milieu de l'après-midi, et par les personnels municipaux pour la récréation du temps de cantine (11h30-13h30) et du temps de garderie (après 16h30).

Selon le nombre d'enfants et la configuration de la cour, les adultes se répartissent les zones à surveiller.

Les premiers secours

La surveillance n'empêche pas les chutes, les chocs, les bagarres, les plaies et les bosses… Quand un enfant se blesse légèrement et sans gravité, un adulte le prend en charge pour le soigner avec le kit de premier secours de l'école.

Toute plaie est désinfectée et éventuellement protégée avec un pansement. Les solutions colorées comme le mercurochrome ou l'éosine ne sont pas autorisées à l'école car elles cachent la plaie et ne permettent pas de déceler une éventuelle infection. Les désinfectants incolores sont donc privilégiés.

Si l'enfant se blesse gravement, le directeur prévient les parents et si besoin, le Samu, pour une prise en charge rapide. Il faut savoir qu'il n'y a pas, dans les écoles primaires, de médecin ou d'infirmière en permanence.

Que se passe-t-il en cas de fièvre ?

Si votre enfant tombe malade, et notamment s'il a de la fièvre, l'école n'est pas habilitée à lui donner un médicament pour faire baisser sa température. C'est une précaution préconisée par l'Education nationale, notamment pour couvrir les risques d'allergies que peuvent développer certains enfants à des médicaments.

La consigne, en cas de fièvre ou d'autres symptômes anormaux, est donc de prévenir immédiatement les parents pour qu'ils viennent récupérer leur enfant et le soigner eux-mêmes. Il est donc très important que la fiche de renseignements que vous remplissez au début de l'année et qui comporte vos coordonnées professionnelles et personnelles soit bien à jour.

Des médicaments uniquement sur prescription médicale

Pour qu'un adulte de l'école puisse donner un médicament à un enfant, il est indispensable de fournir l'ordonnance du médecin avec la prescription précise. Et si l'on souhaite en cas de poussée de fièvre que du paracétamol, par exemple, soit donné à son enfant, il faut, au début de l'année, fournir au directeur de l'école une ordonnance médicale qui l'y autorise pour toute la durée de l'année scolaire.

 

Le 4 février 2014 Laure Dumont (01/07/2012)

Votre recherche

Pêche à pied : des idées de bricolage et de recette pour toute la famille !

Pêche à pied : des idées de bricolage et de recette pour les enfants et les ados !

Profitez des grandes marées pour partir avec les enfants à la pêche...

Lire la suite de l'article
Littérature jeunesse : les coups de cœur du magazine Je Bouquine pour les enfants de 10 à 15 ans

Littérature jeunesse : les coups de cœur du magazine Je Bouquine pour les enfants de 10 à 15 ans

Votre enfant dévore plus vite que son ombre ou, au contraire, ne trouve jamais de...

Lire la suite de l'article
Pique-nique : le sandwich serpent à faire avec les enfants

Pique-nique : une recette de sandwich serpent à faire avec les enfants

Assez du sandwich jambon-beurre ? Proposez à votre enfant de préparer...

Lire la suite de l'article
Recette d'août : charlotte aux nectarines et citron

Recette de charlotte aux nectarines et au citron

Faciles à préparer et ne nécessitant aucune cuisson au four, les...

Lire la suite de l'article
Histoires pour les enfants : des albums à lire avec les 3-6  ans

Histoires pour les enfants : des albums jeunesse à lire avec les 3-6 ans

Les vacances approchent et, avec elles, encore plus de temps pour lire des histoires...

Lire la suite de l'article