Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Comment l'encourager pour ses contrôles ?

La plupart des élèves appréhendent les contrôles, au point de parfois perdre tous leurs moyens. Nos conseils pour aider votre enfant les préparer, en prenant confiance en lui et sans se focaliser sur les résultats de ses camarades de classe.

 

Impliquez-vous dans la préparation des contrôles

Expliquez tout d'abord à votre enfant que plus on prépare un contrôle en amont, plus on a de chances d'arriver détendu le jour J. Ensuite, à vous de jouer : méthode de travail, exercices de relaxation, “cocooning”… tous les moyens sont bons pour l'accompagner.

Le rôle des parents, c'est aussi d'aider l'enfant à se confronter à l'épreuve. Vous pouvez lui dire : “Une évaluation, ça n'est agréable pour personne. Pourtant, il faut y aller et le plus souvent, on s'en sort très bien.” Après le contrôle, récoltez ses impressions et montrez-lui qu'il a vécu une émotion bien connue de tous (et qui reviendra) : le trac…

Rassurez-le au quotidien

Un enfant très angoissé par les contrôles doit reprendre confiance en lui, en dehors de l'école. Confiez-lui, à la maison, des responsabilités dont vous êtes sûr qu'il va bien se débrouiller. L'idée étant de toujours valoriser l'effort et le travail fourni, plutôt que le résultat. Ces petites réussites vont mettre à distance la peur de l'échec, qui n'est pas seulement un problème scolaire.

Plus l'enfant s'autonomise dans la vie quotidienne, plus l'anxiété de performance diminue. Si l'enfant n'arrive pas du tout à gérer son angoisse, il faut bien sûr demander l'aide d'un psychologue ou d'un pédopsychiatre.

Halte à la compétition !

Tous les parents ont tendance à comparer les enfants entre eux, dans les domaines scolaires et extrascolaires. La comparaison met l'enfant en situation de compétition tout le temps. Elle fait peser, chez les plus sensibles, une énorme pression de réussite.

Stop ! Il est tellement plus intelligent de fixer des objectifs aux enfants en fonction de ce qu'ils sont, en oubliant les performances des autres ! En leur disant : “ce qui m'intéresse ce sont tes progrès à toi”, n'est-ce pas la meilleure façon de leur transmettre le goût de l'effort ?

 

Le 1 juin 2012 V. Giaccone-Marcesche - Propos recueillis par S. Coucharrière - Pour le magazine Astrapi

A propos de Valérie Giaccone-Marcesche

Valérie Giaccone-Marcesche est pédopsychiatre, diplômée de la faculté de médecine de Bordeaux et ancien médecin du service universitaire du CHS de Bordeaux.

Votre recherche

Admission PostBac : c'est bientôt le moment de s'inscrire dans l'enseignement supérieur

Enseignement supérieur : comment fonctionne le site admission-postbac.fr ?

Pour s’inscrire dans la plupart des filières de l’enseignement...

Lire la suite de l'article
riz cantonais

Riz cantonais

Si le riz cantonais est un des grands classiques de la cuisine asiatique importés...

Lire la suite de l'article
Recette de janvier : le cake carotte, coco, ananas, noisettes

Cake carotte, coco, ananas, noisettes

Avec ce cake, original et exotique, les enfants découvriront un insolite...

Lire la suite de l'article
Recette de janvier : la blanquette de veau traditionnelle

La blanquette de veau traditionnelle

La blanquette de veau est un plat complet qui se transmet de génération en...

Lire la suite de l'article
Ou partir au ski en famille ?

Ski en famille : guide des meilleures stations de ski

Emmener toute sa petite famille pour un séjour à la montagne, c’est...

Lire la suite de l'article