Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Devons-nous prendre au sérieux les premières amours des enfants ?

Quelle attitude adopter quand votre enfant vous parle de son amoureux ou de son amoureuse ? Comment réagir si certains mots inattendus apparaissent dans son vocabulaire ? Le point avec Valérie Giaccone-Marcesche, pédopsychiatre.

 

Une façon d’être comme les autres

Ils sont nombreux vers 8-10 ans, à trouver que c'est très important d'avoir un amoureux. “Presque toutes les filles de la classe en ont un” : il faut avoir un amoureux pour être comme les autres.
Comment le choisit-on ? Essentiellement parce qu'il est beau (parce qu'elle est belle) et sympa. Comment sait-on qu'un couple est amoureux ? Les enfants le disent, c'est “officialisé”, la classe le sait.
A la récréation, on profite de certains jeux pour se rapprocher, se toucher, chahuter ensemble : c'est le cas de “filles attrapent garçons/garçons attrapent filles”, jeu au cours duquel on peut faire comprendre à l'autre qu'on l'aime bien…

Une tendresse mêlée d’émotion

Certains enfants éprouvent cependant un sentiment amoureux plus intense, une émotion plus vraie, qu'ils évoquent d'ailleurs avec pudeur. Ils disent qu'ils ont le cœur qui bat fort, ils rougissent, se sentent gênés, ne peuvent plus parler. Des émotions assez proches de celles des adultes, la sexualité en moins.
Chez l'enfant à cet âge, il n'y a pas de désir physique, comme chez l'adulte. On est dans la tendresse, l'affection. On se donne la main. Quand on est ensemble, on se raconte quelques histoires qui se passent à l'école, à la maison. Les relations physiques et les échanges ne vont pas plus loin.

Une curiosité de leur âge

Entre 7 et 10 ans, l'enfant traverse une phase de découverte. Il maîtrise mieux son corps et le langage, tous les outils sont là pour qu'il explore l'environnement, les relations sociales, le monde. Il est curieux de l'autre, de ses besoins, de ses émotions, de son corps. C'est l'âge où l'on joue “au docteur”.
On peut entendre son enfant, empruntant le vocabulaire des adultes ou des séries télé, dire : “Je sors avec untel” ou “On a fait l'amour”. Attention de ne pas projeter un vécu d'adulte sur ces mots ou ces scènes : ils ne recouvrent pas la même réalité et ne contiennent aucune sexualité.

 

Le 13 février 2014 Valérie Giaccone-Marcesche - Propos recueillis par Sophie Coucharrière - Pour le magazine Astrapi (2009)
Photo : SvetaOrlova-Thinkstock

A propos de Valérie Giaccone-Marcesche

Valérie Giaccone-Marcesche est pédopsychiatre, diplômée de la faculté de médecine de Bordeaux et ancien médecin du service universitaire du CHS de Bordeaux.

Votre recherche

Laissons les enfants s’ennuyer !

Pourquoi faut-il laisser les enfants s’ennuyer ?

“Je ne sais pas quoi faire, je m'ennuie !” Quel est le sens...

Lire la suite de l'article
Laissons les tout-petits jouer avec les objets du quotidien

Laissons les tout-petits jouer avec les objets du quotidien

Tout ce qui favorise le développement de l'imaginaire est bon pour les petits....

Lire la suite de l'article
Les tout-petits aiment la différence

Les tout-petits aiment la différence

Mettre en valeur la personnalité de chaque enfant, tout en l’aidant à...

Lire la suite de l'article
Le cache-cache, jeu magique

Le cache-cache, jeu magique

Le jeu de cache-cache permet à l'enfant de maîtriser à volonté...

Lire la suite de l'article
Un voyage peut être une aventure !

Comment faire de nos petits voyages de grandes aventures pour les enfants ?

Et si on oubliait, au moment des vacances, nos objectifs d’efficacité et de...

Lire la suite de l'article
A l'école, il n’y a pas que les notes qui comptent

A l'école, il n’y a pas que les notes qui comptent !

“Quelles notes as-tu eues aujourd’hui ?” Une petite phrase,...

Lire la suite de l'article