Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Son premier chagrin d’amour… que faire ?

Quelle attitude adopter quand votre enfant vous parle de son amoureux (ou de son amoureuse), ou lorsqu’au contraire il n’évoque jamais ce sujet, et comment réagir à son premier chagrin amoureux ? Les conseils de Valérie Giaccone-Marcesche, pédopsychiatre.

 

Une grande émotion

A travers une histoire d'amour, l'enfant apprend à ressentir des émotions vraies, à les partager. Quand cette histoire s'arrête, il fait l'apprentissage de la frustration : lui ne l'a pas choisi, mais l'autre ne l'aime pas, ou plus.

“Il est difficile pour un enfant à cet âge de comprendre que l'autre a ses propres émotions, que c'est son droit et qu'il faut le respecter. C'est tout un travail”, explique Valérie Giaccone-Marcesche.

“Pas question de pleurer avec votre enfant s'il a un chagrin d'amour. La vie sentimentale des enfants doit rester à hauteur des enfants (et celle des parents doit rester aux parents).

Le parent est là pour entendre la souffrance de l'enfant. Entendre ne veut pas dire banaliser : pas question de tomber dans le ‘une de perdue, dix de retrouvées’ qui minimiserait la tristesse de l'enfant. Mais le parent doit pouvoir dire doucement : c'est un moment triste pour toi, mais ça va passer…”

Il n’a pas d’amoureux…

Vous n'entendez jamais parler d'amoureux ou d'amoureuse, mais cela ne semble pas le préoccuper ! Quand vous interrogez certains enfants sur le sujet, ils vous répondent : “Avoir un amoureux ? ça ne sert à rien !.” Ceux-là n'expriment pour le moment aucun intérêt pour la question. “Et il n'y a aucune raison de s'inquiéter pour eux, commente Valérie Giaccone-Marcesche. Ils placent pour l'instant leur énergie dans d'autres domaines, développent leur curiosité ailleurs : ils sont passionnés de dinosaures, de BD, de foot… Ils s'intéresseront à la question des amoureux plus tard.”
Mais certains enfants peuvent souffrir de rester en marge des histoires d'amour. Ils craignent de ne pas être comme les autres. Avec ceux-là, il est important de parler du sentiment amoureux et de les rassurer : l'amour viendra en son temps…

 

Le 13 février 2014 Valérie Giaccone-Marcesche - Propos recueillis par Sophie Coucharrière - Pour le magazine Astrapi (2009)
Photo : SvetaOrlova-Thinkstock

A propos de Valérie Giaccone-Marcesche

Valérie Giaccone-Marcesche est pédopsychiatre, diplômée de la faculté de médecine de Bordeaux et ancien médecin du service universitaire du CHS de Bordeaux.

Votre recherche

Lycée : quelle méthode pour apprendre ses cours par cœur ?

Lycée : quelle méthode pour apprendre ses cours par cœur ?

En classe de terminale, Pauline, 17 ans, n’arrive pas à retenir...

Lire la suite de l'article
Les ados et YouTube

Les ados et YouTube

Cette plate-forme où les internautes peuvent visionner en libre accès des...

Lire la suite de l'article
Les premiers souvenirs d’enfance

Mémoire : à partir de quel âge un enfant est-il capable de se souvenir ?

Un bébé est capable d’avoir des souvenirs dès sa naissance, et...

Lire la suite de l'article
La sexualité à l'adolescence

La sexualité à l'adolescence

 La « première fois » est rarement vécue comme...

Lire la suite de l'article
Crise d’adolescence, les règles du jeu

Crise d’adolescence, les règles du jeu

Des transformations physiques aux changements de comportement, le pédopsychiatre...

Lire la suite de l'article