Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Apprendre l'anglais

Familles bilingues : un atout pour les enfants !

Dans une France monolingue, où les préjugés sur le bilinguisme sont encore nombreux, la différence a parfois du mal à se faire entendre. Même si transmettre sa langue à son enfant relève parfois du défi, il ne faut jamais oublier quel atout cela représente pour lui.

 

Quelques chiffres

Difficile de connaître exactement le nombre de familles d'expatriés ou d'immigrés concernées par les questions de bilinguisme et la transmission de leur langue maternelle.

Une étude, menée par l'Insee en 1999, estimait toutefois que 26 % des adultes français avaient des parents qui leur parlaient une autre langue que le français dans leur enfance et on recensait, en 2000, plus de 70 langues dans la Région parisienne.

Des préjugés tenaces !

Avant 1960, les spécialistes du langage considéraient que le plurilinguisme “polluait” le monolinguisme et aboutissait à une mauvaise maîtrise de la langue.

Cette vision a heureusement changé, même si certains préjugés demeurent : un enfant bilingue parlera plus tard et moins bien le français que d'autres du même âge ; il aura des difficultés dans son développement ; il ne maîtrisera jamais aucune des deux langues…

Pour les familles qui ont choisi de transmettre leur langue à leurs enfants, la réalité est bien différente.

Vive le plurilinguisme !

Barbara Abdelilah-Bauer, linguiste, consultante et formatrice, et Mustapha Abdelilah, pédiatre et psycho-anthropologue, agissent pour le plurilinguisme… dans leur propre foyer tout d'abord. Pour eux, “rester bilingue dans un monde monolingue est un véritable défi”.

Ils ont fondé l'association BAFI (Bilinguisme, animation, formation, information) dont l'objectif est triple promouvoir :

- le plurilinguisme
- l'éducation bilingue
- la compréhension interculturelle
.

Parmi leurs activités, la réunion mensuelle du Café bilingue, lieu de débat de personnes plurilingues, de rencontre avec des spécialistes…

Des atouts incontestables

Etre bilingue, c'est être aussi à l'aise dans une langue que dans l'autre au niveau de l'expression et posséder des références dans les deux cultures afin de se mouvoir sans difficulté entre les deux.
Un enfant qui peut changer de langue développe ainsi la capacité de passer d'un système à un autre.

Du coup, “les enfants bilingues seraient plus créatifs, plus ouverts et plus flexibles que les autres ! A condition, bien entendu, qu'ils soient élevés dans un environnement affectif stable et culturellement riche”, déclare Hervine de Kersauson, psychologue clinicienne du petitjournal.com.

Sur le plan collectif, on peut souligner aussi que le multilinguisme a son rôle à jouer dans la compréhension et l'acceptation des différences et représente un plus pour le monde de demain.

 

Le 26 septembre 2012 Isabelle Moatti

Pour aller plus loin

Sites à consulter

enfants.bilingues.com

cafebilingue.com

 

lepetitjournal.com


Un ouvrage de référence

Barbara Abdelilah-Bauer, Le Défi des enfants bilingues : grandir et vivre en parlant plusieurs langues, éd. La Découverte, 15 €.

Votre recherche

Noël, une histoire de famille

Noël, une histoire de famille

La famille change mais la fête de Noël, elle, semble immuable. C'est le moment...

Lire la suite de l'article
Les Français veulent un enseignement libre

Les Français veulent un enseignement libre

Aujourd'hui, la moitié des parents souhaiterait scolariser ses enfants dans le...

Lire la suite de l'article
Cathy’s Key : la suite de Cathy's Book !

Cathy’s Key : la suite de Cathy's Book !

Après l’incroyable succès de Cathy’s Book,...

Lire la suite de l'article
Coolège : des sites internet pour réviser en technologie

Collège : des sites internet pour réviser en technologie

Manque de motivation, besoin d’apprendre autrement ? De nombreux sites,...

Lire la suite de l'article
Faut-il acheter tous les jouets de sa liste au Père Noël ?

Faut-il acheter tous les jouets de sa liste au Père Noël ?

Certains enfants se donnent beaucoup de mal lorsqu’ils écrivent leur liste...

Lire la suite de l'article